Celle proposée par HOBBES ne l’est pas parce qu’elle n’est , pour Rousseau, qu’un contrat d’esclavage. mais on peut aussi considérer que la justice regarde aussi les intentions. Cette force peut être soit la puissance physique, soit la puissance de la persuasion, soit par le nombre. Il faut donc que la réparation soit effectuée à titre de punition, car, dans la vengeance, la passion joue son rôle, et le droit se trouve troublé. Le privilège de pouvoir consommer augmentent la valeur d’échange et donne de la valeur à des choses qui n’ont pas de valeur d’usage en soi. Comment se passe l’oral de rattrapage de philo? Le droit naturel est la loi éternelle et universelle qui sont reconnues par la conscience morale comme des obligations et des interdits. dit-on, fut donné à l’ancêtre de Gygès le Lydien, Il était en effet berger au service du roi de Lydie d’alors ; or, au cours d’un violent orage accompagné d’un séïsme, la terre se fendit en quelque sorte et une ouverture béante apparut près de l’endroit où il faisait paître ses troupeaux. Ce visage exposé à mon regard est désarmé. RAWLS voit la société comme une grande entreprise de coopération où l’enrichissement des uns n’est acceptable que si ça profite à tous. 2. C’est dans ce sens que RAWLS va imaginer la procédure du voile d’ignorance. Critique de la Déclaration des droits de l’homme. La justice et le droit Chez Platon et Aristote, la justice est la vertu essentielle qui permet l’harmonie de l’homme avec lui-même et avec ses concitoyens. C’est le principe de la liberté comme autonomie, que reprendra ensuite Kant au point de vue moral. – Difficulté n°1 : pourquoi cette façade de justice ? Il faut tout d’abod défini la justice en fonction de son étymologie : Justice vient de « jus » qui veut dire droit en latin. Donc on peut dans certains cas pour être juste transgresser la lettre de la loi pour rester fidèle à son esprit et par là être juste. comme il y a une tendance naturelle à dégénérer dans le gouvernement qui vient de sa nature contradictoire : son pouvoir est commis, subordonné mais il possède la force de l’exécutif et comme tout pouvoir, il a tendance à s’absolutiser sans contre-pouvoir : soit l’Etat se resserre ( concentration, usurpation du pouvoir souverain), soit il se dissout (corruption, le gvment est partout) : Fin du Contrat , on pourrait ajouter pour finir que l’exercice de la citoyenneté est une condition pour qu’un État fonctionne. Que dit le visage quand je l’aborde ? Pour que l’État soit ce qu’il doit être, il faut une révolution économique, l’abolition de la propriété privée, d’où une société sans classes et le dépérissement de l’État sous sa forme actuelle pour le diktat du prolétariat. 3° : La démocratie moderne a la passion de l’égalité comme le souligne TOCQUEVILLE, et c’est à partir de cette notion qu’elle pense tout. Il y a aussi le droit naturel, celui qui résulte de la nature de l’homme. La norme qui permet de juger un droit juste ou injuste. Des choses cachées depuis la fondation du monde. L'Etat, la justice et le droit . C’est pourquoi l’homme habile obéit avec une « pensée de derrière » et se tient bien de faire connaître aux hommes ignorants, l’injustice des lois. Donc on est condamné à des justices relatives et il vaut mieux des lois même injustes que le désordre d’une société sans lois. 3. ce qui devrait fonder le droit et l’Etat: un contrat, a – HOBBES (1588-1679) P.382-383 : LE LÉVIATHAN. Chacun défend une sorte d’intérêt universel ou du moins valable pour chacune des positions possibles. Lévinas. 2° : Reconnaissant désormais à chaque homme une dignité absolue, il nous est impossible de mettre un homme au-dessus des autres hommes. Critique de la représentation en politique, et ébauches de solution chez Rousseau (Lettres de la montagne). Cela peut favoriser productivité et consommation. Ensuite, le peuple souverain va se donner un gouvernement chargé d’appliquer la loi donc du pouvoir exécutif et judiciaire. Que l'injustice nous indigne montre que la justice est d'abord une exigence, et même une exigence d'égalité : c'est d'abord quand un partage, un traitement ou une reconnaissance sont inégalitaires que nous crions à l'injustice.La justice devrait donc se définir par l'égalité, symbolisée par l'équilibre de la … Cette logique du profit a besoin d’inégalité pour survivre. Ayant perçu cela, il fit aussitôt en sorte de devenir l’un des messagers auprès du roi et, sitôt arrivé, ayant séduit sa femme, il s’appliqua avec elle à tuer le roi et prit ainsi le pouvoir. Il y a la parole de Dieu en autrui, parole non thématisée. Introduction : I - Le mot : L'Etat : Autorité politique souveraine, civile, militaire ou éventuellement religieuse. Et le droit positif peut être parfois en contradiction avec ces droits comme pour ANTIGONE, ou les Justes pendant la … Nous sommes ici dans des transactions individuelles qui peuvent être dangereuses au plan collectif pour l’écologie, la sécurité, la liberté …. Selon TOCQUEVILLE, c’est cet oubli de la citoyenneté par un repli sur la sphère privée qui entraîne la dégénérescence de l’État, de la démocratie. Le principe des lois de l’Etat, c’est que « tes droits définissent mes devoirs ». « il est impossible de vivre en paix avec des gens qu’on croit damnés, les aimer serait haïr Dieu qui les punit ». Si vous ne trouvez pas votre sujet sur cette page, vous pouvez utiliser notre moteur de recherche de corrigés de philo.Afin de vous aider dans votre travail, nous vous conseillons de consulter le cours sur L'Etat en philosophie. parce que nous sommes des êtres doués de conscience et de raison donc capables de discerner le bien et le mal et libres de choisir l’un ou l’autre donc libres et responsables, nous avons peur d’être immoral.
Ecole Sainte-elisabeth Avis, Atmosphere - 4 Lettres, Musique Mexicaine Old El Paso, Alarme Cobra Golf 7, Quelle Moyenne Pour Passer En Deuxième Année De Prépa,