Elle veut également jouer un rôle politique. Un phénomène qui souligne sans doute une erreur chinoise : ne pas avoir tenu compte des critiques croissantes que suscitaient certaines pratiques déloyales. (4) Lawrence Mishel, Elise Gould et Josh Bivens, « Wage stagnation in nine charts », Economic Policy Institute, Washington, DC, 6 janvier 2015. Contrairement aux États-Unis, qui ont la chance d’avoir deux voisins pacifiques — le Canada et le Mexique —, elle entretient des relations difficiles avec plusieurs voisins puissants et très nationalistes, dont l’Inde, le Japon et la Corée du Sud. Avec le Japon, par exemple, à propos des îles Senkaku/Diaoyu (8). ��ڮ On peut s’interroger sur l’assurance des décideurs américains, qui s’estiment fondés à prodiguer leurs recommandations politiques à Pékin. L’ économie chinoise dépassera celle des États-Unis pour devenir la plus puissante du monde d’ici à quinze ans. Le récit routinier de l’« agression chinoise » dans cette zone omet généralement de mentionner que les États-Unis ont raté de multiples occasions d’y désamorcer les tensions. %PDF-1.4 La Chine et le monde de 1919 à 1949 Héritière d’un empire millénaire (- 221, dynastie Qin), la jeune République de Chine est confrontée à des menaces majeures, au lendemain de la première guerre mondiale. En prolongeant le règne du PCC, les Chinois tentent, selon elle, « d’entraver le cours des choses ; en vain. Mais l’Europe veut être plus qu’un acteur économique. Critiquant le rejet radical, par certains de ses pairs « nationalistes extrémistes », de « tout ce qui a été créé par les Occidentaux », il affirme au contraire que la Chine a toujours réussi parce qu’elle était ouverte. La Chine devient une grande puissance Après la mort de Mao (1976), la Chine s’ouvre au monde et devient en quelques décennies la 2ème puissance économique mondiale. « Laissez donc la Chine dormir, car lorsque la Chine s'éveillera le monde entier tremblera » aurait dit Napoléon en 1816 dans son exil à Sainte Hélène. L’offensive est partie des États-Unis avant de s’étendre à la plupart des pays occidentaux : la Chine, avec ses produits, ses espions et ses ambitions militaires, chercherait à déstabiliser l’ordre international bâti après la seconde guerre mondiale. Elle ne peut rivaliser avec l’Europe. Si, au contraire, M. Lighthizer estime que le plan 2025 peut réussir, il lui revient de plaider pour que ses concitoyens réexaminent leurs postulats idéologiques. Différents outils ou indicateurs sont utilisés pour apprécier les niveaux de pauvreté dans le monde. Aux yeux des Américains, la lutte entre leur système politique et celui de la Chine se réduit à la confrontation entre une démocratie — où le peuple choisit librement son gouvernement, peut s’exprimer comme il le souhaite et pratiquer la religion de son choix — et une autocratie — où il est privé de ces libertés. Comme l’a remarqué Martin Feldstein, ancien président du Comité des conseillers économiques de Ronald Reagan, les États-Unis ont parfaitement le droit d’appliquer des politiques visant à empêcher le vol de leurs technologies, mais cela ne les autorise pas pour autant à entraver le plan national stratégique « Made in China 2025 ». (6) Cf. Hormis le bref règlement de comptes avec le Vietnam (1979), il faut remonter jusqu’à l’affrontement frontalier avec l’Inde (1962) et à la guerre de Corée (1950-1953) pour trouver la trace d’une guerre dans laquelle la Chine se serait engagée. Sur le front intérieur, « les Hans et les nombreuses minorités nationales jouiraient d’une totale égalité sur le plan juridique et sur le plan de leur statut ; les spécificités culturelles des diverses nationalités devraient être respectées et protégées ». En Chine comme ailleurs, on en doute de plus en plus. Les fl ux commerciaux et fi nanciers entre la Chine et le reste du monde infl uent sur la croissance dans les autres pays de diverses manières. L’histoire de la Chine a débuté bien avant. En entamant des réformes économiques, la société chinoise s’est modifiée et enrichie sans que cela n’ait modifié sensiblement le régime politique. M. Xi est persuadé que ces tendances pourraient délégitimer le PCC et mettre un coup d’arrêt à la revitalisation du pays. Ainsi, en 1980, aucun habitant de la Chine n’était autorisé à voyager outre-mer en tant que touriste. )�v�b=UL9$)��ͅ�� RQ GrX���"���v�ţ��kn���L�*��ӏ#�����]�SR�� ��hSӸT�� =o!����ށ�]_���z�8⟝r�����[Z;�U�x��e�_�B���!�� ���] La géographie de la Chine est à la fois marquée par des contraintes naturelles, une histoire ancienne, un système politique particulier et une récente ouverture sur le monde.. La Chine est le troisième pays le plus vaste du monde. Pour réaliser cet objectif, elle envoie des missions La seconde est politique : son développement économique ne se serait pas accompagné des réformes démocratiques libérales anticipées par les gouvernements occidentaux, notamment Washington. Si les États-Unis modifiaient enfin leur vision de la Chine, ils découvriraient qu’il est possible d’élaborer une stratégie qui la freine et qui fasse progresser leurs intérêts. Cette dernière ne demande qu’à déployer ses réserves de 3 000 milliards de dollars pour investir davantage aux États-Unis, lesquels pourraient envisager de participer à la BRI, à la plus grande satisfaction des pays concernés par le projet, soucieux de tempérer la prépondérance chinoise. Le président américain espère former un front avec l’Europe contre Pékin. Après la diffusion du documentaire "Chine : OPA sur le monde", France 5 propose une édition spéciale de C dans l'air en direct. cela, il reste extrêmement populaire. Quand, en mars 2000, M. William Clinton explique pourquoi il soutient l’adhésion de Pékin à l’Organisation mondiale du commerce (OMC), il assure que la libéralisation politique suivra son volet économique comme la queue du serpent suit sa tête. L’introduction de cet ouvrage présente le lien qui existe entre la politique de réformes économiques menées en Chine depuis 1978 et la place qu’a pris la Chine dans le monde. Table ronde autour de Laurent Carroué IGEN, directeur de recherche Paris 8, expert Mondialisation auprès du CAS + Sébastien Colin géographe spécialiste de la Chine, maître de conférence à l'Inalco, ses travaux portent sur les régions frontalières de la Chine et la Chine du Nord-Est. La langue et la culture comme outils de l’influence de la Chine dans le monde Ce qu’on nomme aujourd’hui soft power est une stratégie qui élève la richesse linguistique et culturelle au Dans un contexte de souveraineté contestée sur certaines portions de ces eaux, les Chinois y ont converti des récifs isolés et des hauts-fonds en installations militaires. Parmi les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations unies (ONU), elle est la seule à n’avoir tiré aucun coup de feu au-delà de ses frontières en trente ans, depuis sa courte bataille navale avec le Vietnam en 1988. La Chine dans le monde, Alice Ekman, C.n.r.s. M. Xi Jinping a planifié une opération séduction en Italie, en France et à Monaco lors de son voyage européen, du 21 au 26 mars. Mais, pour l’heure, l’aversion idéologique de l’Amérique pour l’interventionnisme étatique dans l’économie rend de tels scénarios improbables. ��(�}�ݿ�����Z&�Ho�������f�x�z�����,\\�v�}/��j�9�2������ս�>��ͼф^r��5Z������Y���)�$�t�v��y�&�+�m�&�%i��:��JT���x~yA�7ޚqۇ�TW�TF�T����%�Ϟ���'�t�&8�eT�{Z�T�G+��ݳ�NF��vWa�枑�����\��6>k��� �bXUu�tq\0'Lǽ���ok�Y��q������3�� M��"` p�l$Wk�2�I� X����uɁRУ�.���Α��m|��y} 2v�Y;�|6��g_��m����-wlaS�r^�(3v #��Bj���� Dύ�8:[l~�uNj8����Q|v,���� =�q!�Ǖ/��a�IQ&%m[S8�C<1J$�?H��C�Y���ݓ��_����� De nouvelles occasions de coopération se présenteront donc dans les forums multilatéraux. Il était logique que les États-Unis disposent du budget de défense le plus important du monde lorsque leur puissance économique reléguait au second plan toutes les autres nations. Sur le plan diplomatique, les relations avec les autres pays « devraient être définies par les principes du respect de l’indépendance souveraine de l’autre, de l’égalité de traitement et de la coexistence pacifique ». Deux préoccupations alimentent cette inquiétude. Un ancien ambassadeur en Chine, M. J. Stapleton Roy, nous a confié que, lors d’une conférence de presse conjointe avec le président Obama, le 25 septembre 2015, M. Xi avait fait des propositions sur la mer de Chine méridionale qui incluaient l’approbation de déclarations soutenues par les dix membres de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (Anase). Encouragées par le succès de ce canal de vente, les entreprises chinoises recrutent des étrangers pour vanter les avantages de leurs produits partout dans le monde. Avant de plaider face à ses homologues : « Si vous croyez en un avenir plus ouvert et plus libre pour le peuple chinois, vous devez approuver cet accord. Malgré (ou grâce à ?) L’administration Obama ne fit aucun effort pour donner suite à cette proposition conciliante, mais intensifia au contraire les patrouilles de sa marine. Alors que le basculement approche, un consensus prévaut à Washington : la Chine risque de nuire fortement aux intérêts et au bien-être des Américains. ». Mais son mandat fut également marqué par une recrudescence de la corruption et du factionnalisme, notamment de la part de M. Bo Xilai, dirigeant de Chongqing (trente millions et demi d’habitants), et de M. Zhou Yongkang, ancien chef tout-puissant de la sécurité intérieure. Toutefois, même un progressiste comme Xu n’appellerait pas son pays à reproduire le système politique américain. » Son successeur George W. Bush partage les mêmes convictions. Si cette croyance est fondée, alors le principal négociateur commercial de M. Trump, M. Robert Lighthizer, ne devrait pas s’alarmer des efforts de Pékin pour améliorer ses capacités technologiques. Ils pourraient alors élaborer une stratégie à long terme qui lui soit équivalente. Mais, pour les saisir, les dirigeants américains doivent accepter une réalité : le retour de la Chine (et de l’Inde) sur la scène internationale est inéluctable. Cette dernière a tiré une leçon majeure de l’effondrement du bloc soviétique : la croissance économique doit venir avant les dépenses d’armement. Mao qui veut combler très vite le retard industriel chinois, lance le "Grand Bond en Avant" (1958). En revanche, même sous l’administration, réputée pacifiste, du président Barack Obama, l’armée américaine a largué en une seule année (2016) 26 000 bombes sur 7 pays. En croisade contre les importations, Donald Trump menace de surtaxer l’ensemble des produits chinois entrant aux États-Unis. Sous le règne de M. Xi, la Chine demeure favorable au renforcement de l’architecture multilatérale mondiale créée par les États-Unis, y compris le Fonds monétaire international (FMI), la Banque mondiale, les Nations unies et l’OMC. %�쏢 Pékin, bien entendu, s’en défend. ������!���L"�f��3J�A��ED^�0M{�����UZ��Aꚦ*rf~4Ny+N%��i7YQ^}1�0�\��K�VB%�p4}�eNpK �Y���^9;[�hStm�nܤ<=]��w� Ils s’emploient donc à écraser une concurrence surgie plus vite que prévu et qui menace leur position de superpuissance hégémonique. 2188 Ainsi, elle a pour vocation d’apporter la paix et la sécurité partout dans le monde. Mais la pauvreté dans les pays en développement est différente de la pauvreté à l’intérieur des pays riches, ainsi pour ces derniers on parle de pauvreté relative alors que pour les pays en développement on parle de pauvreté absolue. Et il n’a pas échappé aux Chinois que l’effondrement du PCUS avait entraîné une baisse de l’espérance de vie, une hausse de la mortalité infantile et une chute des revenus en Russie. En 2011, Mme Hillary Clinton se montre encore plus explicite. Responsable des activités Chine au Centre Asie de l’Ifri et reconnue comme l’une des meilleures spécialistes de la Chine en Europe, Alice Ekman a récemment dirigé le livre « La Chine dans le monde », CNRS éditions. A partir de 1905 on encourage les études à l’étranger. Pékin se montrerait désormais trop agressif dans ses relations avec les autres nations. Download citation ... succès n’ a pas toujours été bien accueilli partout dans le monde. *La dimension économique. Mais la rapidité de son développement inquiète désormais les dirigeants américains. Avec plus de 5 000 km d’une frontière à l’autre, la Chine présente des paysages très variés. Washington cherche surtout à saper l’ambition de la Chine de devenir un leader technologique. Le deuxième émetteur d’IDE dans le monde. x��[K�����@x��h���$2h�C[A�%/hrHў�$�L>�/�cx�Y� TS H4 LA CHINE ET LE MONDE DEPUIS 1949 Introduction La Chine forme aujourd’hui, avec les EU, l’un des deux pôles du système mondial. M. Clinton a énoncé la philosophie qui sous-tend cette stratégie lors d’un discours prononcé à l’université Yale en 2003, où il expliquait en substance que le seul moyen de contenir la prochaine superpuissance était de créer des règles multilatérales et des partenariats qui la contraignent. Pour relever ces graves défis, il estime nécessaire de restaurer un pouvoir central fort. <> Un plan conçu pour développer des industries de pointe telles que les voitures électriques, la robotique avancée et l’intelligence artificielle. Au cours des millénaires, sa population a appris qu’elle ne souffrait jamais autant que lorsque le gouvernement central était faible et divisé, comme au cours du siècle qui a suivi la guerre de l’opium (1839-1842), lorsqu’elle fut ravagée par les invasions étrangères, les guerres civiles, les famines et bien d’autres maux encore. endobj Tant sur les plans politique que rhétorique, le pouvoir chinois affiche une vision claire de l’avenir de son économie et de sa population. La Chine et le monde depuis 1949 Introduction (Accroche) « Quand la Chine s'éveillera, le monde tremblera ». ޜ}�z��%0ʗeV�mN�5��A 2Xb���)�l��9��5�cĵ�ױd��T#۰� Ils ont bien sûr parfois frôlé la guerre. » Cette idée est si répandue que, lorsque le président Donald Trump a lancé sa guerre commerciale contre Pékin, en janvier 2018, il a reçu le soutien de personnalités modérées telles que le sénateur démocrate Charles (« Chuck ») Schumer. Bref, il existe de nombreuses chances à saisir. Tout comme Boeing et General Electric ont profité de l’explosion du marché de l’aviation chinois, des entreprises comme Caterpillar et Bechtel pourraient tirer parti des travaux de construction à grande échelle effectués dans ces pays. (1) « Summary of the National Defense Strategy of the United States 2018 » (PDF), ministère de la défense, Washington, DC. • Valérie Niquet, responsable du pôle Asie-Fondation pour la recherche stratégique • Stéphanie Balme, professeur à Sciences Po • François Clemenceau, rédacteur en chef international au Journal du dimanche . Des milliers de livres avec la livraison chez vous en 1 jour ou en magasin avec -5% de réduction ou téléchargez la version eBook. Une fois convertie à l’économie de marché, la Chine devait ne constituer qu’un maillon dans les chaînes de production d’une économie mondiale pilotée par les États-Unis et leurs multinationales. �YY�y�2x�d=_��/���j��s�|q�`���?\���^-?�����7¨���"�ȗB�^�t������j�u�Y �s�U��j�Y���ݧ�Qhg���x������^u��0:L�2L ��w��0n=ɥ�7�� Rapport sur la tuberculose dans le monde 2019 Résumé d’orientation Contexte La tuberculose, maladie transmissible, est une cause importante de mauvaise santé, l’une des 10 premières causes de décès dans le monde et la première cause de décès due à un seul agent infectieux (avant le VIH/sida). LA BIO DANS LE MONDE L'agriculture bio se développe dans le monde La surface mondiale cultivée suivant le mode biologique (certifiée et en conversion) a été estimée à près de 51,0 millions d’hectares fin 2015(1). Quant aux questions économiques, elles n’exigent pas moins de doigté que les affaires militaires et diplomatiques. Les dirigeants insistent par ailleurs sur le fait que leur pays ne peut poursuivre sa course à la croissance en ignorant son coût social : inégalités et pollution de l’environnement. 43 0 obj ��6�A�`O '�%�g�b�18�����Hz3 ����>]5�KÞ6���2!����'84�˃t�0-UvO�C!�`2g����:�1o�L�6h>J�N���'+iH9J���l�q�"���?�ʙ����&v�h�=W���4�I�$�2a�� ���]�JQ��0,A��.��H]'�ϛ$B�*��3��������(h3�`��o#�K�-��i�9��݃���p�q�D ^��ti�5��j�>����8� ��f�Z` �ŋ�ZuB��mxVN#�}],?HV5|�X�)��. Evolution de la population de la chine de 1960 à 2015 De grosses FTN *La dimension culturelle (le « soft power » qui permet de renforcer son influence de manière moins frontale, que par l’économie ou la diplomatie) 6 0 obj Richard McGregor, Asia’s Reckoning : China, Japan, and the Fate of US Power in the Pacific Century, Viking, New York, 2017. En dépit de justifications douteuses, la guerre commerciale qu’il a déclenchée contre Pékin lui a valu un large soutien du grand public.
2020 la chine dans le monde pdf