Celles-ci seront contraintes de se replier en Corse, qui sera libérée en septembre 1943. Annie Chemla-Lafay, Randhir Auluck, Céline Chol, Brigitte Coué, Marie-Thérèse Deleplace, Brigitte Dengler, Michel Maréchal, musée archéologique national de Cagliari, période iconoclaste de l'histoire byzantine, Liste des commanderies templières en Sardaigne, les Sardes participent à la guerre de Crimée, Signalisation locale bilingue en italien et en sarde. L’ingérence politique de Pise et de Gênes sur les rois juges dura du XIe au XIVe siècle, en se transformant lentement en protectorat, pour aboutir en domination. Mussolini accède au pouvoir en 1922 après la marche sur Rome, et même s'il veut alors développer la production minière sarde, et y réussit, il en résulte également une exploitation encore plus intense de son peuple. L'inhumation des morts commence à être mise en place dans des tombes circulaires (cercles mégalithiques ou funéraires), mais ses modalités vont évoluer avec l'arrivée de divinités caractéristiques (les déesses mère), des Domus de janas qui vont peu à peu se complexifier, et enfin de dolmens. Rome utilisait la Sardaigne non seulement pour l'approvisionnement en céréales mais s'en servait aussi comme terre de déportation : des Ebreux mais aussi de nombreux chétiens y furent déportés à l'époque des persécutions (2ième siècle ap. Ainsi en 1388 la paix sarde est signée entre les deux parties. En fait, il a fallu attendre 1448 pour la conquête de la ville de Castelsardo, contrôlée par la famille Doria, et 1767-69 pour l'annexion de l'archipel de La Maddalena par Charles-Emmanuel III. ». Cette période commence en 476 avec la chute de Romulus Augustule, le dernier empereur romain. Le pouvoir romain, sous prétexte d’une pseudo-préparation d’invasion du Latium par les Carthaginois, envoie ses troupes en Sardaigne. J.-C. en provenance de la péninsule italienne, de la péninsule ibérique et d'Afrique C’est durant cette période que Pise monte en puissance dans son rôle de port principal de la mer Tyrrhénienne et de centre des échanges commerciaux grâce, entre autres, à l’emplacement idéal de la Sardaigne. Au-delà, des amphithéâtres sont bâtis, et la religion chrétienne est importée par le bannissement de milliers de dissidents juifs et chrétiens dans l’île, par vagues : « C’était pour les Juifs une idolâtrie. Il en reste aujourd’hui 7 000 environ et il est certain qu'ils étaient plus nombreux à l'époque. C’est également à partir de là que la mentalité féodale est importée dans l’île par la fin de l’isolement que connaissait la Sardaigne jusqu’alors. Cette culture (de -1855 à -1200) marque le début de l’âge nuragique et est reconnaissable « par les vases de pâte brun clair avec des anses à coude Â»[17] semblables à ceux de la culture de Polada[18]. Les hommes libres de chaque curatoria se réunissent périodiquement en assemblée afin d'élire leur représentant auprès de la couronne de logu. C'est également la raison qui explique que la population moderne de l’île est remarquable par le fait que les individus néolithiques de l'Europe continentale sont plus proches des Sardes que de toutes les populations européennes actuelles[12]. En fait, il profite de l’affaiblissement de Carthage après sa défaite de la Première Guerre punique, mais surtout d’avoir « appris que les mercenaires de la Sardaigne avaient crucifié leur général, saisi les places fortes et partout égorgé les hommes de la race chananéenne. En 1258, le Judicat de Cagliari disparaît, pris par les Pisans. Would you like to suggest this photo as the cover photo for this article? Nom de la Sardaigne. Entre 1 500 et 500 av. L’Antiquité commence par la domination phénicienne. Mais « en -259 – -258, les Romains exportent la guerre en Sardaigne et en Corse afin d’affronter les garnisons carthaginoises et afin de piller ces îles. Éléonore d’Arborée, qui est à la tête du Judicat d’Arborée, va mettre en place le premier code civil de ce type en Europe, la Carta de Logu (it) (La Charte du Lieu). Ceci est l'apport le plus profond que l'on constate dans la Sardaigne de cette époque. C’est donc à partir de -900 que les échanges commerciaux se multiplient, et le travail des métaux se développe. Des évolutions techniques suivront comme le montre la qualité des céramiques, mais aussi des outils. Des lieux dangereux, loin des cités et du culte civique. Donne des informations sur l’origine du nom de l’île, L’autonomie de la Sardaigne par Mario FLORIS, Comparaison du statut autonome sarde et sicilien sur senat.fr, Le site officiel de la région de Sardaigne, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Histoire_de_la_Sardaigne&oldid=174581558, Article contenant un appel à traduction en italien, Article contenant un appel à traduction en allemand, Catégorie Commons avec lien local différent sur Wikidata, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence. La Sardaigne reste une terre d’exil à cette époque. Si quelqu’un vous dit qu’en dehors des plages, il n’y a pas grand-chose à voir en Sardaigne. Sardus fut vénéré, à tel point qu'« on lui érigea des statues dans l’île, avec cette inscription, Sardus Pater[4] Â». Ce dernier se répand alors dans toute l’île. Cet accord prenant effet en 1720 ; le royaume de Sardaigne, à partir de cette date, comprend les États de Savoie, le Piémont, le comté de Nice et bien sûr l’île sarde. Reliefs. La Sardaigne est située en Méditerranée à 12 kilomètres au sud de la Corse, et à 190 km au sud-ouest de la punta Torre Ciana, sur la péninsule italienne.Avec une superficie de plus de 24 000 km 2, elle constitue la deuxième île de Méditerranée, après la Sicile [2]. C’est vers -900, que cette civilisation commence à décliner lentement, avec l’arrivée de colonies phéniciennes, pour voir sa fin vers -238, avec l’arrivée du pouvoir romain. Si quelqu’un vous dit qu’en dehors des plages, il n’y a pas grand-chose à voir en Sardaigne. J.-C., que la Sardaigne découvre l’écriture par l’intermédiaire des Phéniciens. L'histoire de la Sardaigne commence au paléolithique inférieur, auquel remontent les premiers vestiges attestant la présence de l'homme, mais ce n'est qu'au néolithique inférieur (vers 6 000 av. En effet, la première, qui est plus de l’ordre du mythe, provient du terme Ichnusa (Ιχνούσσα / Ichnoússa) ou Sandàlion (Σανδάλιον / Sandálion) qui dérive de la racine grecque qui signifie trace de pied. Il accuse les corses : Les Judicats sont également subdivisés en districts administratifs, électoraux et juridictionnels qui s'appellent les curadorìas ou curatorìas, dirigées par des curadores qui sont soit nommés, soit, pour le moins, approuvés du Juges. Vraisemblablement, des populations d’Italie centrale tirrenique se sont déplacées vers la Sardaigne. J.-C., se développe la civilisation des nuraghi, ainsi appelée à cause de ses célèbres constructions de pierre en forme de tours qui parsèment encore aujourd'hui l'île. Tu lui dis qu’il a tort! « La Sardaigne appartint au monde mégalithique qui s’exprima à Malte ou à Stonehenge. Peu après, la classe dirigeante de l’île, frustrée par le centralisme savoyard, se révolte, à la suite du refus de Victor-Amédée III de prendre en considération les propositions statutaires des états généraux sardes, les Stamenti (Estamentos en espagnol). Ces derniers règnent chacun sur une communauté patriarcale, de bergers ou cultivateurs guerriers, et habitent le nuraghe, tandis que le reste de la population se loge dans de petites huttes en pierre, placées autour de celui-ci. Par conséquent on constate des mouvements frontaliers dus au changement des taux locaux de croissance démographique. « Le jeu de Carthage fut donc de faire alliance avec les insulaires Â»[23] des côtes, c’est-à-dire les Phéniciens. La Sardaigne, région méconnue de l'Italie, est le berceau de nombreux auteurs italiens à succès. C’est le 20 juillet 1324, avec la prise du château de Cagliari, que le royaume de Sardaigne et de Corse est définitivement instauré. Commencez en 1720 et a officiellement pris fin en 1861, lorsque le roi de Sardaigne XXIV Vittorio Emanuele II proclame la naissance réussie Royaume d'Italie. On trouve le long de cette frontière des forteresses comme celles d’Austis, Samugheo, Nuragus et Armungia. Cependant, partout ailleurs, on peut observer la construction d’églises inspirées du modèle de Sainte-Sophie (Hagia Sophia) à Constantinople. Le peuplement stable de la Sardaigne résulte de mouvements de population de la culture de la céramique cardiale qui se sont produits vers 6000 av. Une nouvelle classe sociale dominante est alors créée, celle des guerriers, ce qui témoigne d'une évolution vers une société tournée vers la guerre et non plus simplement agricole ou commerçante. ... les sarrasins ont attaqué les côtes du sud et de l’ouest de Sardaigne. Le 28 avril 1794 une révolution éclate donc, qui a d’abord pour conséquence d’expulser les fonctionnaires piémontais de Cagliari. La défense a été dure et la Sardaigne à l’époque marquait une sorte de frontière entre le monde chrétien et celui musulman. La Sardaigne est un paradis pour les archéologues, on y trouve des centaines de sites antiques et protohistoriques. La Corse-Sardaigne (Corsica et Sardinia en latin) est une province romaine.. Les Phéniciens sont les premiers à fonder des comptoirs commerciaux en Corse et en Sardaigne : Caralis (), Tharros (Torre di San Giovanni), mais les Grecs de Phocée les concurrencent avec leurs colonies d’Alalia (actuelle Aléria) en Corse (fondée vers -560 av.J.C) et de Terranova Pausania en Sardaigne. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les sociétés sardes se spécialisent dans la production de certains biens qu'elles échangent avec les autres communautés méditerranéennes. Le 26 septembre 1329, une seconde révolte éclate et est sauvagement réprimée. Astuce Voyage: Evitez de partir en Sardaigne lors de la Semaine Sainte ou durant les mois d’été. ». La couronne d’Aragon, et donc la Sardaigne, passe au XVIe siècle, aux mains de Charles Quint, mais reste tout de même indépendante. J.-C.), mais les ossements n'ont pas été datés directement et de nombreux chercheurs les considèrent comme plus récents, datant du Mésolithique ou du Néolithique[9]. La Sardaigne (Sardegna en italien et Sardigna en sarde) est une île au centre de la Méditerranée occidentale et une région italienne, située entre la Corse, au nord, et la Tunisie, au sud.. L'histoire plurimillénaire de la Sardaigne commence sans doute au paléolithique inférieur (500 000 ans av. Ce sont les Phéniciens et non les Sardes qui profitaient des bienfaits de la mer comme la pêche du thon ou de la sardine (nom dérivé de Sardaigne). Les failles de Joyeuse-Grimaud et de Posada-Asinara sont notées JGF et PAF. Su Nuraxi et l’histoire de la Sardaigne – Les Temples Oubliés. La défaite des autres Judicats, et le retrait partiel du roi d’Aragon permet au Judicat d’Arborée, encore autonome, de connaître une expansion importante, et réunit quasiment toute la Sardaigne (voir carte ci-contre). Ainsi, les châteaux et autres forteresses font leur apparition, au profit des « seigneurs féodaux venus du continent, les Malaspina et les Doria en particulier Â»[38]. J.-C., importent dans l'île les animaux domestiques et le blé et qui s'installent durablement dans les plaines fertiles où ils érigent les premiers villages. Les Romains délaissent alors l'île sans résister. la Histoire de la Sardaigne Espagne Il est généralement commence en 1479. L’histoire de la Sardaigne est ancienne (depuis le Paléolithique inférieur) et particulièrement riche. Ainsi, à la création de la République piémontaise, le 3 mars 1799, le roi Charles-Emmanuel IV arrive à Cagliari. Angioy s'enfuit à Paris, où il mourut quelques années plus tard. Les fouilles réalisées à Oliena, dans la province de Nuoro, à l'intérieur de la grotte Corbeddu (nommée ainsi en souvenir du bandit sarde Giovanni Corbeddu Salis), ont permis de mettre au jour des restes humains dans une couche datant du Paléolithique supérieur (entre 35 000 ans av. Bien que la Sardaigne soit relativement protégée des heurts de la Seconde Guerre mondiale, de cette dernière « restent seulement les effrayantes blessures infligées par les bombardements alliés à Cagliari et dans d’autres villes de l’île Â»[60] de 1943[61], qui ont comme but de déloger de l’île les garnisons allemandes. C’est en effet durant cette ère qu’une véritable société voit le jour. Arte y vocabulario de la lengua jule y toconote, Madrid, G. Infançón, 1732.gif 605 × 1,123; 137 KB Ceramica tipica della cultura di Monte Claro, Museo Archeologico nazionale di … Mais il s'est poursuivi, au fil des invasions, pour donner le peuple sarde. On ne connaît pas précisément la date de création des Judicats, qui sont quatre régions autonomes, mais leur présence est attestée en 851, même s’il est probable que leur naissance soit antérieure à cette date. Free Joint to access PDF files and Read this Histoire de Sardaigne, ou La Sardaigne ancienne et moderne considérée dans ses … Le peuple romain menaça la République d’hostilités immédiates, si elle ne donnait douze cents talents avec l’île de Sardaigne tout entière Â»[27]. La guerre de Succession d’Espagne fait passer en 1708 la Sardaigne sous la domination de la maison d’Autriche, mais est rapidement récupérée en 1717 par Philippe V d’Espagne (conquête espagnole de la Sardaigne). La loi constitutionnelle no 3 du 26 février 1948 permet ainsi un transfert du pouvoir national au régional, mais en s’intégrant dans l’unité de la nation : « La Sardaigne avec ses îles est constituée en région autonome […] qui entre dans l’unité politique de la République italienne, une et indivisible Â»[64]. 1 (Classic Reprint) de … L’histoire millénaire de la Sardaigne. En effet, « en Sardaigne, des dynasties de chefs indigènes avaient découpé l’île en judicatures Â»[37]. Les touristes sont trop nombreux à cette saison et vous n’en profiteriez pas comme prévu. 1 (Classic Reprint) Il est estimé que 56 à 62 % de l'ascendance des populations sardes contemporaines provient de ses premiers agriculteurs[13]. « La fabrication d’huile de lentisque (Listincu ou chessa) en Sardaigne Â», Bietti Sestieri A. M., « Un modèle sur les mécanismes d'échanges et de circulation entre le monde égéen et la Méditerranée occidentale au deuxième millénaire, Christian Soucy, « Flavius Belisarius et la reconquête de l’Empire romain Â», article parut dans, Emmanuel Bernabéu-Casanova, « Un « destin corso-sarde Â» dans le cadre de l’Union européenne ? Les familles des deux cités se disputent alors soit les territoires, soit les places de juge des différents Judicats. Entre Rome et le Royaume vandale, le conflit pour le contrôle de la Méditerranée est omniprésent. La civilisation nuragique est le pilier de la culture sarde proprement dite. Les Phéniciens, peuple marchand, connaissent déjà bien la Sardaigne, pour y accoster régulièrement depuis au moins un siècle pour passer la nuit ou en cas d’avarie. {{::mainImage.info.license.name || 'Unknown'}}, Néolithique et chalcolithique : la culture prénuragique, {{current.info.license.usageTerms || current.info.license.name || current.info.license.detected || 'Unknown'}}, Uploaded by: {{current.info.uploadUser}} on {{current.info.uploadDate | date:'mediumDate'}}. En 2020, les restes humains les plus anciens connus en Sardaigne remontent à environ 20 000 ans[10]. Mais il s'est poursuivi, au fil des invasions, pour donner le peuple sarde. Ces deux puissances maritimes ne cessent pas de s’opposer afin de « tenir la Sardaigne constamment divisée, afin de dominer seul. Elle passe à côté du village de Posada au nord-est de l’île et se dirige vers l’ouest, où elle traverse la presqu’île de l’Asinara. Alors que les nobles cagliaritains avaient suscité la révolte populaire dans le Nord et que cette situation menace de dégénérer, les Piémontais décident d'envoyer Giovanni Maria Angioy, un officier qui avait déjà battu les Français, avec le titre de « Alternos Â» c'est-à-dire représentant du Vice-Roi, à Sassari. Un réseau routier est mis en place et les villes côtières existantes ont été agrandies[25], mais de nombreux monuments de la période nuragique sont détruits. Les centres d'habitation sont les biddas, les villages. La société nuragique se complexifiant, on trouve à présent deux structures importantes dans certains villages. Christophe de Chenay fait remarquer que : « Les Sardes ont toujours dû surveiller les envahisseurs […], ainsi, de cachettes naturelles, puis de nuraghes en villages perchés, le peuple de Sardaigne assiégé a toujours su résister. A son départ de Sardaigne, on peut lire un manifeste proclamant : « Vive la ligue italienne/Et les nouvelles réformes/Mort aux jésuites et aux Piémontais: voici le moment désiré/De la génération sarde Â»[53],[54]. Cette fusion inquiète les populations sardes soucieuses de préserver leur autonomie. En effet, de par la montée du communisme et la déception de la Première Guerre mondiale, Mussolini créé le Parti fasciste en 1919 qui a un fort poids politique dès les années 1920. De plus, le développement du culte de l’eau, qui était sans doute préexistant, fait émerger les puits sacrés, véritables temples dédiés à cet élément, où l’offrande d’objets précieux n’est pas rare. Ce peuplement initial est le fait de groupes d'agriculteurs qui, vers 6000 av. C’est à partir de cette période que la Sardaigne joue un rôle important dans la politique européenne, comme le montrent les multiples contacts avec les régnants d’Europe et, en particulier, le Judicat d’Arborée, ce dernier étant le plus influent et celui qui reste en place le plus longtemps, jusqu’au 29 mars 1410, date de sa capitulation. En 533, après avoir sécurisé ses frontières, l'Empire s'empare du Royaume vandale. Chacun des Judicats (Logudoro, Gallura, Arborée et Calaris) est gouverné par des rois ou juges (judikes en sarde), qui sont élus par le parlement sarde appelé Corona de Logu (it). Ainsi, Angioy essaya en vain de réconcilier les différentes factions, mais étant conscient de l'absence de soutien de Cagliari et du gouvernement, il tente de convaincre les Français d'annexer l'île, alors que l’arrivée des troupes françaises au Piémont en 1796, fait apparaître une révolte républicaine anti-piémontaise. Alors que la situation économique de l’île a de lourdes difficultés, on voit quelques améliorations (exploitation de mines, réseau routier…) qui ont cependant des effets limités. En 1354, c’est au tour d’Alghero de devenir aragonaise, qui reste encore aujourd’hui fortement catalane. La découverte à Perfugas (province de Sassari), de galets taillés selon la méthode clactonienne a conduit certains archéologues à envisager une présence humaine en Sardaigne dès le Paléolithique inférieur (entre 400 000 ans av. C’est cet apport qui fait passer l’île de l’âge protohistorique à l'âge historique. La mer cristalline de la Gallura. C’est durant le Néolithique que l’on peut véritablement parler d’installation humaine sur l’île, et non plus simplement de présence ou de fréquentations. Les forces puniques se sont toujours efforcées de maintenir le peuple nuragique dans les régions montagneuses qui sont bien trop inaccessibles pour être annexées. Le droit de légiférer au sein de la République italienne est limité à des domaines qui concernent exclusivement la région (notamment l’organisation des administrations locales par exemple), ou des domaines plus vastes mais qui doivent alors respecter les « principes établis par la loi de l’État Â»[65] (exemple de l’assistance publique). la Histoire de la Sardaigne Savoie Il est la dernière phase de la parabole historique de Royaume de Sardaigne. La dernière modification de cette page a été faite le 9 septembre 2020 à 22:55. C'est durant cette période que les Sardes auraient été initiés à l'extraction d'huile d'olive, à l'apiculture, et à cailler le lait de brebis[21]. La première est la salle du conseil (exemple du village nuragique de Barumini), qui sert à réunir les chefs de familles afin de régler les problèmes de la communauté. Ceci permettra dès 535 à Byzance d'entamer la reconquête de l'Italie. On peut parler de fin des rébellions vers -31 (époque de l’Empire romain), cependant la Barbaria résiste encore et toujours. Ainsi, « Barbaria fut le terme dont Rome qualifia la Sardaigne profonde, car à ses yeux étaient barbares […] les montagnards sardes résolus à défendre leurs coutumes, qui lançaient des razzias dans la plaine jusqu’à ce que l’armée romaine les repoussât[28] Â». Ainsi la Sardaigne ne bénéficie plus de la protection de Byzance et est donc forcée d’organiser sa défense contre les envahisseurs arabes, qui a commencé le 27 octobre 710[35] (voir : conquête musulmane de la Sardaigne).
2020 histoire de la sardaigne