Comme après chaque événement bouleversant, une remise en cause profonde de nos fondamentaux sociaux, de nos échelles de valeurs et de notre mode de production se pose. Il est à l’initiative du « Grand plan de transformation de notre société en faveur du climat, de la biodiversité, de la solidarité et de la justice sociale » rejeté, dimanche 22 mars, par le gouvernement. Le détail des 30 propositions pour le jour d’après. Il plaide pour « une sobriété heureuse. Ceux-ci pourront s’en saisir, individuellement ou collectivement, en fonction de leurs priorités pour les porter dans le débat public. Le Président allait plus loin, assurant que « les prochaines semaines et prochains mois nécessiteront des décisions de rupture ». On trouve évidemment une série de mesures vertes pour la rénovation, les mobilités ou l’agriculture. 1.4K likes. Autre idée qui fera, à n’en pas douter, débat : « Administrer le prix des carburants (gazole et essence) dès lors que le prix du baril de pétrole descend sous un certain niveau, afin de financer des aides aux ménages modestes ainsi que les autres mesures du plan de transformation ». Proposition de mesures fortes pour un grand plan de transformation du pays à la sortie de la crise sanitaire ». Un investissement vert qui paiera à terme, calcule-t-il. Dans le détail de ce plan, que nous avons pu consulter, on remarque par exemple sur les questions de la santé et de l’hôpital, le premier point : « Revaloriser les métiers de la santé, y compris financièrement, en commençant par les aides à domicile et les aides-soignants (+ 200 € net/mois en moyenne pour ces métiers-là) ». Un sujet qui devrait intéresser les sénateurs, habitués à prendre la défense des collectivités. 39 exactement, regroupées en 12 grands thèmes qui brassent autant l’économie, la santé, les transports que l’agriculture, et bien sûr l’écologie, pour ce proche de Nicolas Hulot. Santé. • Encourageant le télétravail partiel pour limiter l’empreinte carbone des trajets domicile-lieu de travail, partout où c’est possible, tout en l’encadrant mieux pour éviter de nouvelles aliénations Nous avons lancé Le Jour d'Après très rapidement, donc tout est très artisanal et développé en interne par mes équipes, avec le soutien de celles de Matthieu Orphelin et d'Aurélien Taché. Le député Matthieu Orphelin a planché sur le sujet. 2. Comme après chaque événement bouleversant (guerres, crises économiques, catastrophes naturelles et sanitaires), une remise en cause profonde de nos fondamentaux sociaux, de nos échelles de valeurs et de notre mode de production se pose. Alors que la France affronte l’épidémie de Covid-19, certains réfléchissent déjà à la suite et veulent prendre Emmanuel Macron aux mots. Des changements, oui, mais lesquels ? Dans, « La sobriété heureuse doit devenir notre imaginaire commun », 200 euros d’augmentation pour les métiers de la santé, Hausse des droits de succession et de mutation pour les plus gros patrimoines, Hausse des dotations pour les collectivités les plus vertes, « Entre 7 et 10 milliards d’euros par an d’investissement », « Il est temps d’une autre politique, avec ce gouvernement comme avec ceux qui suivront ». Mais Matthieu Orphelin insiste : « Il est temps d’une autre politique, avec ce gouvernement comme avec ceux qui suivront »…, Publié le : 02/04/2020 à 10:53 - Mis à jour le : 03/04/2020 à 16:28, Le Sénat adopte les crédits 2021 de l’audiovisuel public, La mémoire de Valéry Giscard d’Estaing saluée au Sénat, L’ancien président Valéry Giscard d'Estaing est mort, Valéry Giscard d'Estaing : des « réformes novatrices » (R. Bachelot), Police attitude, 60 ans de maintien de l'ordre, La réponse de l´autre, entendre la souffrance adolescente, Après la crise sanitaire et économique, que faire ? Consulter la synthèse des 8700 propositions, Consulter les 30 propositions retenues par les parlementaires, 66 « marcheurs », écologistes et socialistes font des propositions communes, Lancement du groupe parlementaire « Ecologie Démocratie Solidarité », Le Ministre Jean-Michel Blanquer annonce un bac 2020 basé à 100% sur les notes de contrôle continu. Si on se relance comme avant, on ira deux fois plus vite dans le mur. Du pluralisme, de l’ouverture et de la […], Matthieu Orphelin est l’invité de la matinale Radio Classique – Le Figaro. Ces 30 propositions sont issues des propositions les plus soutenues par la plateforme. Matthieu Orphelin est le député (écologiste) de la 1ère circonscription de Maine-et-Loire. De quoi ramener, pour les successions, de 1 à 2 milliards d’euros par an. 30 propositions pour « Le Jour d’Après » portées par 66 parlementaires 13 mai 2020 Matthieu Orphelin A la Une , Prises de position Santé, sobriété, solidarité, souveraineté : les « 4 S » de la consultation « Le Jour d’Après » ( lejourdapres.parlement-ouvert.fr ). • Reconstruisant la ville sur la ville, grâce à un grand plan de rénovation énergétique des logements et des bâtiments, publics et privés Il faut qu’il y ait des actes très forts du gouvernement pour concrétiser tout cela » explique aujourd’hui Matthieu Orphelin. Mais alors que le déficit va se creuser à plus de - 4%, certains pourraient plaider pour le retour de la rigueur budgétaire, une fois l’orage passé. Orange : tout pour les villes, rien pour les campagnes ? Le député, membre apparenté du groupe Libertés et territoires, propose aussi de « bonifier significativement les dotations aux collectivités locales ayant de fortes ambitions écologiques ». Il faut que ça devienne notre imaginaire commun ». D'après Matthieu Orphelin, 4000 serveurs ciblent cette fois le site, pour « trois millions » de connexions « en deux heures ». Question au gouvernement sur les États Généraux de l’alimentation, Quatre actes forts et urgents pour que le Président de la République rende possible une désescalade de la violence. Ses propositions ont été transmises aussi à l’ensemble des ministres. Ce proche de Nicolas Hulot prend aux mots Emmanuel Macron qui a promis une « … C’est le sens du plan de sauvegarde mis en œuvre par le gouvernement, dont nous soutenons la réactivité́ et l’efficacité́. TRIBUNE. Solidarité – éviter la crise sociale et l’accroissement des inégalités, notamment en : • Créant un fonds « zéro-expulsion » pour éviter les expulsions locatives et en complétant le plan de lutte contre la pauvreté par des aides à l’investissement pour les collectivités et pour les associations « Nous voulons que le jour d’après soit différent du monde d’avant : plus juste, plus solidaire, plus respectueux de l’environnement, plus démocratique. • Ouvrir un processus de redéfinition complète de la politique commerciale européenne pour adapter les accords de libres échanges aux exigences environnementales et au respect des droits humains. Jeudi, vers 18 heures, bis repetita. En attendant la partie de beach-volley entre amis et la ballade en amoureux le long de la Loire qui marqueront la fin de son confinement, Matthieu Orphelin donne sa vision du "monde d'après" : "Il faut réinventer notre société tout entière et repenser notre modèle de développement économique." En un mois, ce sont plus de 8 700 contributions portées par 26 000 citoyens qui ont été déposées sur la plateforme « Le Jour d’Après ». S’il est encore trop tôt pour savoir si le député aura gain de cause sur tout, il a déjà l’oreille du Président. Des idées pour « le jour d’après ». «Le jour d'après» partage avec le grand débat l'ambition de donner la parole aux gens, qui en ont marre que la démocratie ne s'exprime que lors des élections. Plus de transparence dans la vie politique : c’est possible et c’est facile ! Propositions de réformes de l’Assemblée Nationale : des mesures décoiffantes . La catastrophe du Covid 19, par son ampleur et sa vitesse, doit nous obliger à repenser nos sociétés. L’oral de français sera quant à lui maintenu si les conditions le permettent avec un nombre de textes […], A la suite des nouvelles annonces de ce jour, je salue la décision prise par France Télévisions d’adapter massivement ses programmes pour répondre aux besoins des citoyens, confinés chez eux en raison de la crise […], La présentation des premiers rapports dans le cadre des réformes de l’Assemblée Nationale ce mercredi 13 décembre 2017 confirme un travail très intéressant, ancré dans une méthode collective. « On voit bien que les premiers de cordée sont les aides-soignants, les infirmières, les aides à domiciles, les caissiers » lance le député, en écho à d’autres propos présidentiels. Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Santé, sobriété, solidarité, souveraineté : les « 4 S » de la consultation « Le Jour d’Après » (lejourdapres.parlement-ouvert.fr). « Emmanuel Macron m'a confirmé que nous aurions prochainement une réunion de travail » glisse le député du Maine-et-Loire. Le député du Maine-et-Loire a ainsi pris sa plume et écrit le 27 mars dernier à Emmanuel Macron et au premier ministre, Edouard Philippe. Dans sa déclaration du 12 mars, le chef de l’Etat avait appelé à « interroger le modèle de développement dans lequel s’est engagé notre monde et qui dévoile ses failles au grand jour ». Elles s’articulent autour de 4 S (liste complète en annexe): 1. • Un soutien massif au développement de projets alimentaires territoriaux, pour une agriculture locale, de qualité et en circuit court, incluant la permaculture en milieu urbain Un sujet sensible, alors qu’Emmanuel Macron s’était vu accusé d’être le « Président des riches » après avoir supprimé l’ISF. À la genèse du projet, les députés ex-LREM Matthieu Orphelin et Paula Forteza, ainsi que le député LREM Aurélien Taché. Construire une protection sociale adaptée pour les travailleurs indépendants et les travailleurs des plateformes. La démarche du jour d’après a vocation à se poursuivre à travers un suivi de l’avancement des propositions, de nouvelles consultations sur la plateforme en ligne et l’organisation d’ateliers de réflexion. Pour le député, c’est le moment d’agir et de changer de cap, dans l’esprit de la déclaration du 12 mars. Explication de texte par Matthieu Orphelin, qui précise bien qu’il ne s’agit « non pas de la taxe carbone », dont les gilets jaunes se souviennent, mais d’imaginer pourquoi pas « un prix minimum » des carburants. 3. Ces propositions, co-construites avec élus, citoyens et experts, sont une boîte à outil à disposition des parlementaires, et plus largement des responsables politiques. « Monsieur le président, le jour d’après se joue aujourd’hui » Dans une lettre adressée au président de la République, le député écologiste Matthieu Orphelin plaide pour que le plan de relance soit orienté vers l’impératif climatique afin de ne pas reproduire les erreurs du passé. Site officiel de Matthieu Orphelin, député de la 1ère circonscription du Maine-et-Loire (49). Un coût estimé entre 1 et 2 milliards d’euros. 1. Sobriété – changer radicalement nos modes de consommation, notamment en : 60 parlementaires appellent à construire, tous ensemble, le jour et le monde d’après ! « Emmanuel Macron a eu des mots très forts pour l’instant, en mettant en avant une nécessaire rupture, un avant et un après. • Entreprenant la révolution des mobilités décarbonées et du vélo, tout en arrêtant de subventionner les énergies fossiles et en taxant les véhicules individuels les plus lourds et les plus polluants Les aides à domicile, les aides-soignantes, les infirmier.es, et les agents hospitaliers de catégorie B et C – professions à forte représentation féminine – sont essentiels à notre système de soins, il leur faut désormais une reconnaissance statutaire. Cela montre que beaucoup de citoyens et de citoyennes ont envie de réfléchir collectivement à ce monde d'après", commente lundi 6 avril l'un de ses promoteurs, le député Matthieu Orphelin. Matthieu Orphelin est député (ex-La République en marche) de la première circonscription du Maine-et-Loire. « Le Point » interroge une personnalité politique sur les lendemains de l'épidémie qui frappe la France et les actions à entreprendre. 60 parlementaires veulent « préparer le jour d’après » Une plateforme collaborative pour élaborer « un plan post-crise » est lancée ce samedi à partir de 8h. La plateforme de consultation en ligne “Le Jour d’Après” a été lancée samedi 4 avril à l’initiative de 60 parlementaires de différents bords politiques ( lejourdapres.parlement-ouvert.fr). Elles ont fait l’objet d’un débat et d’un enrichissement de la part des parlementaires. Au chapitre d’une fiscalité plus équitable, Matthieu Orphelin propose de « réformer la fiscalité du patrimoine (financier et immobilier) au bénéfice des jeunes générations et des plus précaires, notamment en augmentant le barème des droits de succession et de mutation pour les patrimoines les plus importants et en rétablissant la progressivité de l’impôt ». Dans ce contexte nouveau, il espère maintenant être entendu, au moment des arbitrages. Celui qui avait quitté le groupe LREM en février 2019 propose à Emmanuel Macron quelques idées pour mettre en musique cette « rupture ». « Il faut enfin cette transition écologique à plein. Coronavirus. Souveraineté – retrouver une souveraineté en matière alimentaire, démocratique et européenne par notamment : Si c’est à moitié, ça ne marche pas, on n’emmène pas les acteurs et les citoyens » soutient Matthieu Orphelin, alors que le manque d’ambition en matière d’écologie avait motivé son départ du groupe LREM. Le député Matthieu Orphelin propose au Président « un plan de transformation » en faveur du climat, de la santé et de la solidarité, décliné en 39 mesures. Ces propositions sont un socle de réflexion commun, mais n’épuisent pas l’ensemble de nos convictions personnelles. • La mise en place un véritable « Green Deal » européen financé par un budget européen plus solidaire (abondé par une taxe sur les transactions financières, un mécanisme de compensation carbone aux frontières de l’Europe et une taxe sur les géants du numérique) au service des territoires. Adaptation des programmes de France Télévisions: un bel effort à la hauteur de la crise ! Santé – faire de la santé la grande priorité nationale, avec notamment Le président Emmanuel Macron avait assuré le 16 mars, en annonçant le confinement, que "le jour d’après, quand nous aurons gagné, ce ne sera pas un retour au jour d’avant". » Les résultats de la consultation citoyenne « Le jour d’après », lancée le 8 avril par les députés Matthieu Orphelin, Paula Forteza et Aurélien Taché, ont été publiés mercredi 13 mai. Reste plus qu’à convaincre l’exécutif… Et si le gouvernement entend aider l’économie à repartir, Matthieu Orphelin met en garde sur les choix à venir. Engagé aux côtés d’Emmanuel Macron. • Garantir notre sécurité sanitaire en réinvestissant dans la recherche scientifique et médicale, en relocalisant la production de matériel médical en France et en Europe, et en créant un établissement public stratégique pour gérer les pandémies. Lundi soir, on recensait déjà 2 300 propositions déposées sur le site. Bac 2020 à 100% en contrôle continu : une excellente décision ! Convaincus qu’il y aura un avant et un après coronavirus, 60 parlementaires ont lancé, le 4 avril dernier, "Le jour d’après", une plateforme participative mettant à contribution les citoyens afin d’imaginer collectivement le futur, au sortir de cette crise. Après la crise sanitaire et économique, que faire ? Mais, au-delà̀ de l’urgence de court-terme et malgré́ l’incertitude à moyen-terme, il est aussi de notre responsabilité́ de penser collectivement, dès à présent, au jour d’après. Alors que la France affronte l’épidémie de Covid-19, certains réfléchissent déjà à la suite et veulent prendre Emmanuel Macron aux mots. Nous invitons tous les acteurs intéressés par notre travail à nous rejoindre. Matthieu Orphelin : « Il faut réapprendre la sobriété » L'APRÈS-CORONAVIRUS. Réinventer la politique à partir du terrain avec le Parlement ouvert. « Comme nous tous, il va falloir que Bercy et le gouvernement déconstruisent leurs anciennes réflexions budgétaires » espère-t-il. Matthieu Orphelin. Objet de la lettre : « Préparons, tous ensemble, le jour d’après. De quoi ensuite « redistribuer quelques milliards d’euros aux classes populaires ». Membre de la commission du développement durable et de l’aménagement du territoire de l’Assemblée Nationale. Matthieu Orphelin y vante « un plan de transformation du pays en faveur du climat, de la biodiversité, de la solidarité, de la santé et de la démocratie ». De son appartement angevin, le député Matthieu Orphelin a dégainé son téléphone. Des parlementaires lancent une consultation pour préparer "le jour d'après" le coronavirus Réagir L'ex-député LREM Matthieu Orphelin est derrière la consultation "le jour d'après". Là aussi, le proche de Nicolas Hulot appelle à changer de paradigme. Il a pu « échanger » avec Emmanuel Macron sur ses propositions le week-end dernier, et encore lundi soir. Pendant les 56 jours de confinement engendrés par la crise sanitaire du Covid-19, pléthore d'initiatives participatives ont tenté d'imaginer le monde d'après. Toutes ces mesures ont un coût : « Entre 7 et 10 milliards d’euros par an d’investissement ». • Créant un impôt sur le patrimoine exceptionnel afin de financer le plan de transformation et revoir l’impôt sur revenu pour le rendre réellement progressif. Certains membres de l’aile gauche de la majorité, veulent y voir un « tournant » qui donnera corps à l’acte II, et pas un simple effet d’annonce (lire notre article). Matthieu Orphelin ajoute : Il est temps d’un vrai grand changement, qu’on arrive à décélérer notre monde et notre société qui vont de plus en plus vite. Ces contributions ont été analysées lors de 23 ateliers par plus de 50 acteurs de société civile, experts et intellectuels. • Allant vers un revenu universel, en commençant par élargir le RSA aux 18-25 ans pour que les jeunes ne soient plus exclus des minimas sociaux. Et s’il pense que « ces sujets-là seront ceux de l’élection de 2022 », c’est dès maintenant qu’il faut s’y atteler : « Il reste 2 ans. Emmenés par les députés ex-LREM Paula Forteza et Matthieu Orphelin – proche de Nicolas Hulot -, ainsi que par le « marcheur » de l’aile gauche Aurélien Taché, ces parlementaires disent avoir reçu 8.700 contributions sur leur plateforme collaborative en ligne « Le jour d’après », lancée début avril. Préparons, toutes et tous ensemble, le jour d’après La catastrophe du Covid-19, par son ampleur et sa vitesse, doit nous obliger à repenser nos sociétés . • Empêcher que les intérêts privés ne mettent en péril l’intérêt général: renforcer la régulation des lobbies ; mettre en place une véritable éducation aux fausses informations Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. Ça peut être 2 ans utiles ». Selon le député, c’est même le moment de « réinventer tout ». • Réformant le congé parentalité pour le rendre plus égalitaire, 4. Mis à jour le 21/05/2020 | 08:44 publié le 14/04/2020 | 09:21 Pour Matthieu Orphelin, député du Maine-et-Loire, la crise liée au Covid-19 va “ tous nous transformer ”. • Ouvrir 200 000 postes supplémentaires en 3 ans dans les EHPAD et les services d’aide à domicile pour mieux accompagner les personnes dépendantes • Reconnaître les soignant.es, en commençant par une revalorisation de 200 €/mois, dans le cadre d’un grand dialogue social sur leurs rémunérations, leurs carrières et leurs conditions de travail. « Quand j’entends certains membres du gouvernement parler d’un plan de relance, ça m’inquiète » dit-il, avant d'avertir : Si c’est le même plan de relance qu’en 2008, ce n’est pas la peine. #NoëlSansAmazon: nous déposons plainte contre ceux qui ont cherché à empêcher le débat démocratique et politique, PPL Sécurité globale : pourquoi je voterai CONTRE ce texte, Maine-et-Loire : face aux problèmes Internet et téléphone, le député Matthieu Orphelin met la pression sur Orange.
2020 matthieu orphelin le jour d'après