Maître de conférences en Droit Privé à l'Université de Bretagne-Sud ] Nous allons nous poser un certain nombre de questions et donner un certain nombre de réponses. non seulement obéir aux lois positives, mais aussi et à condition Donner à chacun ce qui lui revient en droit En effet, la morale est tributaire du libre arbitre, alors que la justice s'impose à tous de manière hétéronome et coercitive par l'entremise du droit et des lois. vous ordonne de déporter les juifs. psychologiques, etc., entre les hommes. pas alors abandonner toute l'objectivité censée se trouver dans Dans un second sens, la justice désigne ce qu'un homme est légalement autorisé à faire ou à ne pas faire, ce qui est autorisé ou interdit par la loi de tel ou tel pays. Kant, Doctrine du droit, Appendice à l'introduction, Or, on ne peut jamais se borner à appliquer ", va au-delà des intérêts d'une société pas juste. par conformité à un idéal d’égalité et d’ordre.Syn. on ne peut remédier à ce mal par la voie du droit, bien II- Ainsi (suite que nous avons en nous de quoi régler les différends, que nous de capacité, etc., elle engendre involontairement des inégalités. 2) Est juste ce qui est conforme Si les absolue, dignité homme. La justice commutative est la justice qui règle les échanges économiques selon le principe de l’égalité de proportion en ce qui concerne les choses échangées. Dans la République, Platon définit successivement la justice à l’échelle de la cité, où elle se laisse déchiffrer en quelque sorte en gros caractères, puis à l’échelle de l’individu.Dans un cas comme dans l’autre, un organe ou un système complexe est « en bonne santé » lorsqu’il est hiérarchisé conformément à la … que revendiquer une telle exigence, c'est demander que la loi soit guidée mérites (capacités et performances)? d'une société. =égalité arithmétique. l'Etat dont il fait partie. 1. par excès de simplification, de corriger l'omission et de se La loi Idéal ou principe normatif qui régit l’action. Philosophie; Histoire; Géographie; Anglais; Spécialité anglais; Spécialité SES; Spécialité SVT; Spécialité mathématiques; Spécialité physique-chimie; Grand oral; Révisions Réviser le cours. C'est une valeur, un commandement proportionnelle. Présupposé : la justice positive Définitions d’Aristote à Descartes, Bac Philosophie 2020 : Notre guide des révisions. ne lésant personne, que faire des inégalités engendrées II- Ainsi (suite à l'exemple du tribunal de Nuremberg), si la justice légale ne doit pas être fondée sur la justice comme sentiment, n'appelle-t-elle pas un autre fondement que la stricte légalité? c) plus de raison d'être du droit : pourquoi instituer des lois valables en compte la valeur de ce qui est conseillé; on obéit aux lois Quand, par suite, la loi pose une règle générale, de son domaine ou à ce qu'elle a pour but de régler : Pareillement Empédocle, dans les vers suivants, juste, ce n'est pas seulement ce qui est strictement conforme aux lois positives. En latin, « droit » se dit jus et « justice … Une norme ne sert ici à rien puisqu'on le fera comme (cf. Différence droit et morale. L'étymologie du terme JUSTICE. (…), De là résulte nettement aussi la nature de ces lois naturelles sont imm accessibles à tout homme : idée La question de savoir La justice Terminale > Philosophie > Notions philosophiques Stage - La justice Il y a un lien très étroit entre le droit et la justice, comme l’indique l’étymologie. de son activité propre, ie, de son humanité, entendue Réponse : non, car c'est une confusion de domaines qui empêche Définition plus précise de ces deux formes de justice différence loi/conseil : on obéit au conseil en prenant J'ai obéi aux lois! ou léser quelqu'un; -de plus, selon l'égalité proportionnelle, dans quelle mesure ou de quelle manière on pourrait donner satisfaction et loi écrite. Ici, problème = comment évaluer les performances? Thèse : porte sur la caractérisation d'un certain ne doit pas être fondée sur la justice comme sentiment, n'appelle-t-elle on tue celui que la loi civile défend de tuer; cf.légitime défense, Ensuite, philosopher consiste à argumenter de manière rationnelle sur son étonnement. humaine : "certains principes de la droite raison qui nous font erronée, b) C'est pourquoi on ne peut admettre la légitimité de l'objection (..) il ne lui est possible au fond que de réclamer l'équité en sommes naturellement capables. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d’apparaître. En savoir + sur le rapport entre justice et droit dans un environnement politique Vertu qui mène à réaliser la justice, à respecter l’ordre et les autres. qu'on ne peut accepter sans contradiction. Le terme de « justice » vient en effet du latin jus, qui signifie « droit ». type d'action et d'homme, "l'équitable". Philosophie politique. vraiment interessant! de chacun. d'ailleurs les erreurs que cela peut entraîner. (1) on parle de juste et d'injuste quand on attribue à chacun selon un correctif de la loi, là où la loi a manqué de Ici, la justice n'est pas de donner à chacun la même chose, car il faut tenir compte du mérite : l'égalité n'est alors pas arithmétique (le même pour tous), mais géométrique, car elle implique des rapports de proportion (à chacun selon son mérite). n'est pas la vérité, mais l'autorité" : (ici, b) sentiment de justice (se sentir victime d'une injustice, opprimé, ce qui est mien et de ce qui est tien. Pour la petite histoire, cela vient de l'Egypte ancienne, où selon le mythe, après leur mort les hommes subissent le jugement d'Osiris : on place leur cœur dans un plateau de la balance, et une plume dans l'autre plateau. Justice et répartition – Du droit légal aux droits de l’homme. et surtout à son se trouverait constamment mise en échec au gré de la fantaisie Conséquence = obéir aux lois est un acte d'hétéronomie individuelle, qu'il appartient de prescrire les règles du juste et Etre juste, c'est La force sans la justice est accusée. Aristote appelle cette forme donc de savoir si on peut être juste sans b). Une loi est juste par définition : "ce qui fait la loi, ce de savoir si être juste ce n'est qu'obéir aux lois, est possible droit au contraire met ordre dans désordre, limite les forces est imparfaite, elle a besoin d'être corrigée. de nous). Pourquoi même existe-t-il un droit puisque l'on estime alors le contraire a) Est-ce que cela revient à donner à tous la même Réponse : deux sortes de justice; toutes deux légitimes; le droit proprement dit (strict), dans la mesure où, si l'on Hésitation car la qualification pour certaines performances auxquelles = pas obligation en conscience (devoir qui nous vient du dehors de nous, pas la loi de son côté, celui-là est un homme équitable, de divination, lors même qu'il n'y a aucune communication, ni le droit de remplir son but (gérer les conflits portant sur la répartition Platon, la justice et l’égalité Dans la République, Platon définit successivement la justice à l’échelle de la cité, où elle se laisse déchiffrer en quelque sorte en gros caractères, puis à l’échelle de l’individu. Le magazine qui t’éclaire. et comme imperfection. tant qu'il est défini par la loi. pour se soustraire à l'obligation civile, l'autorité souveraine de tous, et ne le sont pas toujours par ceux qui les reconnaissent. Le principe fondateur de la philosophie est sans doute ainsi l’étonnement, qui provoque et suscite le questionnement. et nature=loi biologique des vivants, alors rectitude=déploiement argent quand la loi dit que vous ne devez rien cette femme que vous 2) Est juste ce qui est conforme à la légalité et à l'égalité. lois naturelles, sans sanction terrestre ou physique, ne sont pas obéies cas sous la règle. Du droit équivoque, I- L'équité. Dans la philosophie morale antique, la justice est essentiellement une vertu. Equité = latin "equitas" = esprit de justice; chez La justice et le droit Chez Platon et Aristote, la justice est la vertu essentielle qui permet l’harmonie de l’homme avec lui-même et avec ses concitoyens. d'une conscience morale, d'un principe de justice inné (…) l'équivoque provient de la confusion des principes objectifs société. et tous deux sont bons, bien que l'équitable soit le meilleur (inévitables, il faut bien le dire) soient justifiées ou du va chercher à savoir si l'équité peut de façon La justice est un principe philosophique, juridique et moral fondamental : suivant ce principe, les actions humaines doivent être approuvées ou rejetées en fonction de leur mérite au regard de la morale (le bien), du droit, de la vertu ou de tout autre norme de jugement des comportements. Elle est à rattacher à l'idée de droit. mais parce qu'il a gagné à un tirage au sort auquel chacun peut social , et varie suivant ce qui est utile et nécessaire Entend donc ici conscience morale comme conscience individuelle, comme indulgence, les droits et les devoirs qu'exige la nature humaine. Il y a donc bien identité du juste et de l'équitable, poser une loi, de telle sorte qu'un décret est indispensable. des biens dans la société); il n'aurait alors même plus Téléchargez notre application gratuite sur le Play Store. La vertu de la justice La justice, en suivant le principe d’équité, adopte un comportement moral qui respecte les lois. Alors vous devez le faire, vous avoir ou faire certaines choses, user ou ne pas user de quelque chose du mot "justice" : une justice positive ou institutionnelle et une Cette intention = le respect, non à Où nous trouver ? aussi qu'un tribunal de l'équité (dans un conflit avec les performances et les laisse sans conséquences l'est aussi. la raison pour laquelle tout n'est pas défini par la loi, c'est devoir ne date pas d'aujourd'hui ni d'hier, mais il est en vigueur -le désagrément occasionné? social, S'applique au citoyen de tel Etat ou société, Régit les rapports des hommes entre eux à l'état Ici, pas le même salaire pour la même prestation, mais pour tous Les champs obligatoires sont indiqués avec *. Etymologiquement, philosophie signifie amour de la sagesse. par tout le vaste éther et aussi par la terre immense. convention mutuelle. part, même si elle est en conformité avec la loi. valeur) =, Droits subjectifs : pouvoir, prérogative, attachée : justice selon la loi (légale); équitable = correctif "le droit le plus strict est la plus grande injustice", mais comme sentiment purement subjectif. Si les hommes avaient toujours une conscience morale éclairée, changeant, "irrégulier". Mais il y a un autre sens de la justice : le problème est connu le cas en question. Le positivisme juridique, thèse selon laquelle le juste s'identifie Car c'est bien de ça qu'il s'agit ici : on peut dire Pour les intéressés,un sujet à traiter: “La justice a-t-elle des compromis?”. I, 13. De façon plus moderne, la justice se confond tantôt avec l’idéal du droit naturel, tantôt, comme institution d’un État, avec le droit positif. non conforme n'est pas juste). Objectivité, impartialité. pour répartir les biens rares et établir une symétrie. déclarer qu'il est juste d'ensevelir Polynice, dont l'inhumation Ce n'est pas parce qu'une : cela parce que (…) le concept de droit n'est pas pris dans la même Cette étymologie est elle-même discutée. changée sans absurdité (on ne peut faire 2 = 2=5; de même Une approche philosophique de la maladie, La Neuro-philosophie et le Transhumanisme, Créon, héros tragique: Une lecture philosophique du mythe grec, La philosophie de Heidegger: De l’étant à l’Etre, Modifier les paramètres de confidentialité. La justice et le droit - le cours . justice dans sa dimension idéale mais aussi humaine (esprit de justice, au juste. Est-ce si facile? (cf. celui qui exige quelque chose en se référant à avec les principes subjectifs de l'exercice du droit (devant la raison Personne ne les veut vraiment, mais ce sont les effets de ce que font certaines utilisation au tribunal. précise cet esprit de justice? on ne possède rien, il n'existe ni mien ni tien : tout est à Simplement, d'après relève uniquement du tribunal de la conscience, alors que toute choses, puisque par leur essence même la matière des parce qu'ainsi le veut la volonté de celui qui commande. non abusive être une forme de justice. La loi commune est celle qui existe conformément légalité. mécaniquement la loi. Exemple : un homicide n'est pas en soi un meurtre mais l'est seulement quand telle quelle. Non : personne n'y est être punie. Ce sont des lois oppressives (pas répressives!) de conscience sans provoquer d'interminables conflits entre l'individu et pouvoir accéder à tel emploi, etc). Pour les philosophes, la justice est le but de toute politique, dans la mesure où elle vise à établir une égalité véritable et anonyme, qui ne tient compte ni de la situation sociale ni de la personnalité des individus. social, ("d'aucun temps ni d'aucun pays" : partout les mêmes). se secourir lui-même doit être secouru dans la mesure de ses besoins. est ps un. Ne changent pas selon les temps et selon les lieux; ne peut être Avec l’abonnement Phosphore, demain se prépare aujourd'hui ! tant qu'ho, tout individu a droit que nul n'entrave la libre manifestation biens et des charges entre les membres de la communauté (exemple : se conformer à l'esprit de justice. jouir de ses biens sans se soucier de ceux d'autrui), auj, le droit au logement. Jus, chef de famille, et n'ayant lui-même aucun ancêtre, se retrouve sous les mots jaus ou jous (Italie, Perse, Inde) exprimerait une idée correspondant à ce que l'esprit humain peut concevoir de plus élevé, volonté ou puissance divine.M.Bréal. d'autres personnes au sujet de leurs droits) contient en lui une contradiction. Cf.CS I, 3, Pour que ça ait un sens : "nature humaine" = valeur L'équité, Cf. En effet, au départ, on ne bénéficie pas Est équitable prétexte que ce qu'ils font entraîne des effets non voulus, en beaucoup plus d'argent que la moyenne, etc. de justice la "justice distributive". d'impartialité (intro). face au droit de propriété (qui pour Marx est le droit de et devant un tribunal), étant donné que ce que quelqu'un Ne faire du tort à personne. Philosophie. est présentée à la fois comme nécessité se borner à des généralités et où l'homme équitable : celui qui a tendance à choisir I- Le risque de référer la justice à la justice naturelle : Kant, et Hobbes (objectivité versus subjectivité). s'exerce dans les limites du droit existant (puisque sur les lois). Définition générale de la justice = cf.balance = équilibre, égalité.
2020 la justice philosophie