Pour autant, les moyens que met Washington à la disposition de l’Otan ne correspondent évidemment pas à ce niveau de dépense, les forces américaines étant aussi présentes en Asie-Pacifique, au Moyen-Orient ou encore en Afrique, au profit de la défense des intérêts et de la sécurité de leur pays. :o-, Contaction des PIB, il n’y a pas de quoi pavoiser… La baisse des dépenses de Défense des pays membres de l'OTAN, amorcée depuis la fin de la guerre froide, se poursuit au cours des années 2010.L'écart est important entre les Européens et les États-Unis dont l'effort de dépense exprimé en pourcentage du PIB est entre 2014 et 2016 en moyenne deux fois et demi plus élevé que celui de leurs alliés européens de l'OTAN. La Slovaquie (1,74%), la Croatie (1,68%) le Monténégro (1,66%) et le Portugal (1,52%) suivent. Souvent nettement, parfois très lentement. Et un cinquième SNA? La Turquie (1,89%), la France (1,84%) et la Norvège (1,80%) non loin de l’objectif des 2%. Mais comme la presse spécialisée le soulignait, cela revenait à faire passer le budget de la défense du pays d’un peu plus de 1 point de PIB à 1,5%. Avec un budget de défense supérieur à 2 % du PIB, ils sont ainsi les seuls, parmi les 22 Etats membres de l'UE également membres de l'Otan, à respecter leurs engagements vis-à-vis de l'organisation. Ce critère ne préjuge cependant pas du niveau d'efficacité des forces militaires. Votre soutien financier en cette période critique permettra à notre réseau de rédactions en Europe de poursuivre son travail au moment où l'Europe en a le plus besoin. Parmi les bons élèves on retrouve huit pays européens : Bulgarie (3,25%), Grèce (2,28%), Royaume-Uni (2,14%), Estonie (2,14%), Roumanie (2,04%), Lettonie (2,01%), Lituanie (2,03%), Pologne (2,00%). Les dépenses de défense des États-Unis représentent de manière constante depuis 2010 plus de 70 % des dépenses de défense des pays de l'OTAN : selon les données publiées par l'OTAN, le budget militaire des États-Unis s'élève en 2017 à 683 milliards de dollars, soit 72 % du budget total de défense des États membres [5]. Graph BudgetDéfense6 EuropeCanada @OTAN191129. Au delà, nombre de pays partenaires souffrent aussi de l’effet F35, et donc ils recommandent ou lui octroient des budgets dédiés à sa maintenance. Certains pays stagnent et en général, ce ne sont pas les moins riches (Italie, Slovénie). Seuls cinq pays de l’Otan atteignent actuellement l’objectif de consacrer 2% de leur PIB à la défense. Le budget total des pays de l’Alliance atteint aujourd’hui 1.039 milliards $. Avec l’augmentation du budget, la France pourra se payer les rafales et les mistrals donnés. Comme ils s’y étaient engagés en 2014, lors du sommet de pays de Galles, les dépenses de défense des 29 pays membres de l’Alliance atlantique augmentent. Depuis 2006, les pays de l'Alliance atlantique ont en effet pour objectif de consacrer 2 % de leur PIB aux dépenses militaires. Un déséquilibre qui engendre des problèmes politiques . Sauf FR, Uk puis peut être Italie, le reste c’est inexistent. Certes, la part de la zone Europe-Canada progresse, mais lentement. Tu devrais aller sur le site « Opex 360 », tu y apprendrais des choses ;o), Il faut voir ce que cela donne comme capacité et là c’est vraiment pas la jolie. Et d’autres espèrent limiter la casse sociale dûe au Covid19. Graph BudgetDéfense1 Evolution@OTAN191129. Dans la catégorie des élèves très moyens — qui dépensent entre 1 et 1,5 % — on retrouve huit pays européens : Allemagne (1,38%), Pays-Bas (1,36%), Danemark (1,32%), Albanie (1,26%), Italie (1,22%), Hongrie (1,21%), République Tchèque (1,19%), Slovénie (1,04%) + le Canada (1,31%). Avec une contraction historique du PIB, c’est plus facile : En ces temps difficiles, votre soutien financier permettra à notre réseau de rédactions partout en Europe de poursuivre son travail, à un moment où l’UE en a grandement besoin. Efficacité et Transparence des Acteurs Européens 1999-2018. Depuis, la crise provoquée par les mesures prises pour contenir la pandémie de covid-19 a fait plonger tous les indicateurs économiques dans le rouge. Entre 2019 et 2025, un budget de 295 milliards d’euros sera consacré à la défense. La Bulgarie [3,25% du PIB en 2019] est sortie de la liste. Et nous savons que votre soutien est essentiel pour garantir ce journalisme indépendant et libre. Outre le budget direct, l'OTAN est parvenue en 2014 à un accord qui prévoit que chaque Etat membre augmente ses propres dépenses de défense à 2% de son propre PIB d'ici 2024. Note ASAF) aux Armées, soit 44 milliards d'euros. Vous devez être connecté pour publier un commentaire. Apres on critiquera les USA mais pas trop fort quand meme, il faudrait pas qu’ils entendent 😉, « Europe OTAN et Canada » (CF. Mais le budget reste encore déséquilibré. Une étude publiée hier par le think-tank britannique European Leadership Network révèle que contrairement à l’engagement pris lors du dernier sommet de l’Alliance atlantique, plusieurs pays membres de l’OTAN diminuent leurs budgets de défense. Le classement des pays selon leurs dépenses de défense représente un des principaux critères d'évaluation de la puissance militaire des États dans le monde. Tour d’horizon des budgets défense des pays de l’OTAN. Ce chiffre signifie tout de même que onze pays ont d’ores-et-déjà indiqué qu’ils ne pourraient pas atteindre cet objectif. Cela étant, pour le moment, les craintes de l’ex-Premier ministre norvégien ne sont pas traduites dans les faits puisque selon de nouvelle statistiques publiées par l’Otan [.pdf], les dépenses militaires des pays membres européens ainsi que celles du Canada ont de nouveau progressé, pour s’établir à près de 260 milliards d’euros. Comme ils s’y étaient engagés en 2014, lors du sommet de pays de Galles, les dépenses de défense des 29 pays membres de l’Alliance atlantique augmentent. Sommes qui doivent être équivalentes à 20% des dépenses militaires des pays membres de l’Otan. À l'intérieur de ce budget de Défense, la part d'investissement en équipements doit être de 20%, un seuil que respectent seulement 10 des 28 pays, dont cette fois, la France (24,5%). Puissance nucléaire autonome disposant d’un modèle d’armée complet et d’emploi, la France est un contributeur essentiel à la sécurité de la zone euro-atlantique. Cependant, et sous réserve que les chiffres communiqués par l’Otan l’an passé ne soient pas faux [on note des différences, certes minimes, avec ceux qui viennent d’être publiés, ndlr], la France et la Norvège sont les seuls pays à avoir rejoint ceux qui ont déjà porté leur effort de défense à 2% du PIB. La chute du PIB français en 2020 va permettre à la France de dépasser les 2% de PIB consacrés à la défense. Soit 0,5% en dessous des critères minimaux que l’OTAN exige de ses Etats membres. Après une année 2015 consacrée à stabiliser la baisse des dépenses, les dépenses des alliés (hors USA) se situe, entre 2017 et 2019, aux alentours d’une progression annuelle de 5%, tous pays confondus. Quoi qu’il en soit, et selon des chiffres avancés par l’Otan en novembre 2019 [.pdf], neuf de ses membres avaient d’ores et déjà atteint cet objectif des 2% du PIB en matière de dépenses militaires, conformément à ce qui avait été convenu lors du sommet de Newport, en 2014. Comme le montre notre infographie, la plupart des pays européens ne sont pas pressés d'atteindre cet objectif. Trois autres n’en étaient pas loin : la Pologne (1,98%), la Lituanie (1,96%) et la Roumanie (1,93%). Les USA caracolent en tête à 3,42%, même si la part de la défense dans le PIB tend à diminuer du fait de la bonne santé économique américaine. Ces informations ne devraient pas être masquées par un paywall, et nous restons déterminés à fournir notre contenu gratuitement. Merci de soutenir le réseau de médias EURACTIV pour l'Europe ! Elle passe ainsi d’un ratio de 27% en 2014 à 30% en 2019. Une sommet qui représente près des trois quarts du budget de défense de l'ensemble des Etats membres. Quelle est l’évolution depuis la guerre froide ? Si, par exemple, pour atteindre cet objectif, un pays dote ses armées d’un budget de 10 milliards de d’euros, encore faut-il qu’une part relativement importante soit affectée au renouvellement ou à l’acquisition de capacités… Ce qui n’est pas forcément évident si les dépenses de fonctionnement sont trop élevées. Depuis l’effondrement des budgets européens dû à la crise économique de 2007-2008, l’investissement européen dans la défense progresse, passant de 250 milliards $ à 302 milliards $, soit près de 50 milliards de plus (en $ constants de 2015). @ E- Faystos En réalité, les dépenses des pays de l’OTAN restent donc inférieures de 10% par rapport à la situation avant la guerre froide. La Bulgarie [3,25% du PIB en 2019] est sortie de la liste. Its neighbor Lithuania boosted its outlays by 34%. En 2006, les ministres de la Défense des pays de l'OTAN sont tombés d'accord pour fixer un objectif d'au moins 2 % de leur PIB pour leurs dépenses militaires. Graph BudgetDéfense5 Europe-USA @OTAN191129. Avec un budget de 664.058 millions de dollars, les États-Unis contribuent en effet à hauteur d'environ 70 % aux dépenses de défense de l'Otan. Vous appréciez notre plateforme ? EURACTIV MEDIA NETWORK BV. La Belgique reste à l’avant-dernière place des pays de l’OTAN en termes de dépenses militaires. Si on ne décompte que les pays de l’Union européenne, ce déséquilibre est plus prononcé. L’article vous dit que le % du PIB ne sert pas et vous mettez les deux pieds dedans. Les forces armées des Etats membres de l'Otan peuvent être engagées dans des opérations communes. Nous assistons déjà à la montée de propos alarmistes, à la diffusion de fausses nouvelles sur les réponses apportées par l'UE et la liberté de la presse est toujours plus menacée. | Latvia, which shares a border with Russia, increased its defense budget by 42% in 2016. Si, en France, la Loi de programmation militaire prévoit de porter les dépenses militaires à 41 milliards d’euros en 2022, puis à 44 milliards d’euros l’année suivante [une incertitude plane pour les deux dernières annuités], la Norvège a fait savoir que son budget de la défense serait supérieur de 8,3 milliards de couronnes norvégiennes par rapport à celui qui a été voté cette année [qui est de 61 milliards de couronnes, soit 5,58 milliards d’euros – 1 NOK = 0,091 euros, ndlr]. «Le budget accordé à la défense augmente de 70 pour cent en raison de l’adoption de ‘Protection, Sécurité, Engagement’ (la politique de défense du Canada), a-t-elle déclaré. [, Avec le SMX-31E, Naval Group dévoile un sous-marin à propulsion exclusivement électrique, Dans l’attente des Jaguar, la disponibilité des chars AMX-10RC sera « structurellement en difficulté », L’explosion d’une mine a tué 6 militaires britanniques en Afghanistan, Les députés ont voté des clauses de sauvegarde pour assurer la trajectoire financière de la LPM actualisée, https://www.lopinion.fr/edition/international/defense-2-budget-sont-atteints-grace-a-recession-economique-227038, https://www.latribune.fr/economie/union-europeenne/brexit-le-scenario-noir-d-un-no-deal-pour-les-exportations-europeennes-860283.html, https://www.meta-defense.fr/2020/10/16/logistique-tankers-munitions-le-pentagone-betonne-les-fondamentaux/, https://www.bruxelles2.eu/2020/10/lobjectif-de-2-de-defense-quasiment-atteint-un-miracle-nomme-coronavirus/, BAE Systems obtient un contrat de 2,7 milliards d’euros pour fournir les forces britanniques en munitions, Un ex-pilote américain confirme que la défense serbe a bien touché un second F-117A Nighthawk en 1999, La France et l’Allemagne commandent plus de 2.000 corps de bombes Mk82-EP à Rheinmetall, La Croatie pourrait dépenser 626 millions d’euros pour moderniser 76 blindés Bradley donnés par l’US Army, La société militaire privée canadienne Top Aces négocie l’achat d’avions F-16 A/B auprès d’Israël, Le programme de système de drone aérien pour la Marine franchit une étape cruciale, Le drone de combat russe S-70 « Okhotnik » aurait volé avec des missiles air-air, Londres a discrètement envoyé une mission militaire en Arabie Saoudite pour y protéger les sites pétroliers, Le ministère des Armées annonce la création de l’Agence du numérique de Défense, Ravagé par un incendie, le navire d’assaut amphibie USS Bonhomme Richard ne sera pas réparé. Damned ! Les allemands ont un budget supérieur à la France alors qu’ils n’ont pas de composants nuke ni de PPA, ni de SNLE, ni d’OPEX bourbier. « Cette année sera la sixième année consécutive de hausse des dépenses militaires par les alliés européens et le Canada, avec une progression réelle de 4,3%. https://www.latribune.fr/economie/union-europeenne/brexit-le-scenario-noir-d-un-no-deal-pour-les-exportations-europeennes-860283.html. D’ici 2024, tous les pays n’atteindront pas l’objectif promis, mais une bonne majorité pourraient atteindre le Graal. Par : Nicolas Gros-Verheyde | Bruxelles2.eu, Le Secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg [EPA-EFE/STEPHANIE LECOCQ], Commentaires Imprimer Email Facebook Twitter LinkedIn WhatsApp. Non Ce n’est pas l’effet Donald, dont tous les sondages prédisent la defaite, et que les chancelleries Européennes souhaitent le départ avec joie…, Par contre il y a un vrai effet COVID-relance + Poutine (cyber, ….) Quoi qu’il en soit, le fait que l’effort de la France en matière de défense ait été évalué à 2,11% du PIB [pensions comprises] ne veut pas dire que les forces françaises ont à leur disposition un budget à la hauteur des besoins nécessaires pour assurer leur remontée en puissance. https://www.bruxelles2.eu/2020/10/lobjectif-de-2-de-defense-quasiment-atteint-un-miracle-nomme-coronavirus/, Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Vous parlez de cet Trompette mondiale qui ignore que l’UK a la bombe atomtique, et que la Finlande est un pays indépendant ? L’Allemagne aussi va prendre cher, même si 10 milliards d’euros sur la table pour soutenir ses industriels, cela ne vaut pas une LPM française…, L’autre poids lourd de la défense en Europe, le Royaume-Uni ne va pas mieux : | Tags: alliance AtlantiquebudgetCovid-19défensedépenses militairesJens StoltenbergOtanPIB. Mais l’effet Trump est incontestable. La Cour Suprême autrichienne contraint Facebook à prendre les mesures nécessaires. Cette remontée permet aux alliés hors USA (Europe, Turquie et Canada) de revenir à la situation qui préexistait à la fin de la guerre froide en 1989, avec un total cumulé d’un peu plus de 300 milliards $. Les sirènes annonçaient une baisse drastique des dépenses dans l’OTAN. La progression depuis le sommet de pays de Galles en septembre 2014 est très nette. Faire de la règle des 2% du PIB l’alpha et l’oméga de toute politique en matière de défense n’est pas forcément la chose la plus pertinente qui soit. Nous savons que nos lecteurs apprécient nos articles. Nous contacter. Le budget américain de défense continuant d’augmenter parallèlement : + 40 milliards $ en 2019 (en $ constants). Nous savons qu'un journalisme qui couvre l'UE de manière claire et impartiale est essentiel pour l'avenir de l'Union européenne. EURACTIV bénéficie du soutien de diverses sources de revenus comprenant des parrainages, de la publicité en ligne, des projets financés par l'UE et l’organisation de débats politiques. En matière de projection de puissance, il n’y a pas de match non plus. Plutôt que d’évaluer les budgets en fonction des parts de PIB qu’ils représentent, le plus intéressant serait de regarder les sommes allouées au renouvellement et à l’acquisition de capacités. Mais ils sont minoritaires, à mon sens, tant le POTUS paraît déconnant/déconnecté. Ne prenez pas le secteur des médias pour acquis. Une fois le Brexit consommé, l’Union européenne ne représentera qu’un petit cinquième des budgets de défense (220 milliards $, 21%) de la zone euro-atlantique. Globalement, en 2019, la situation continue de s’améliorer par rapport à 2018, avec 87 milliards de plus (130 milliards de plus ajoutés depuis 2017). Publiées dans le rapport 2018 du Secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, les estimations de l’OTAN font état que les dépenses de défense des pays européens de l’Alliance et du Canada ont augmenté de 41 milliards de dollars depuis 2016. « La pandémie va avoir des conséquences économiques très importantes à court terme sur les budgets, mais j’attends des Alliés qu’ils restent engagés dans leurs investissements pour leur défense », avait alors commenté Jens Stoltenberg, le secrétaire général de l’Otan, en mars dernier. Si l’augmentation doit payer les ventes, c’est un manque à gagner au final pour l’armée. + Erdogan + XI. Suppression de la jupe obligatoire : une première victoire pour les salariées de McDonald's France, Le député européen Pierre Larrouturou en grève de la faim pour la santé, le climat et l’emploi, Budget européen : la Pologne "ne peut accepter" un mécanisme lié à l'Etat de droit, Varsovie et Budapest s'opposent au budget septennal de l'UE, Bruxelles autorise la commercialisation d’un soja génétiquement modifié, La propagation du coronavirus chez les visons pourrait saper l’efficacité de futurs vaccins, La coordination européenne contre le terrorisme s'accélère, sous l’impulsion de la France, Diffamation. Les avions allemands sont vites rentré à la maison alors qu’ils ne devaient faire que du renseignement, les jumelles de vision nocturnes et les lumières du tableau de bord rendait les pilotes ébloui. Troisième contributeur financier aux budgets de l’Alliance, elle est également reconnue pour son rôle passé et présent dans les opérations militaires de l’OTAN (Kosovo, Afghanistan et Libye) comme dans d’autres opérations au service de la stabilité, dans un cadre national (Sahel) ou multinational (ONU, coalitions).
2020 budget défense pays otan